laser et esthetique grenoble
La technique de microgreffes s'adresse aux hommes comme aux femmes.

L’idée de la greffe de cheveux est de prélever les cheveux à l’arrière de la nuque, où ils sont abondants, afin de les implanter sur les zones à combler sous forme de greffons Greffons
le greffon est un ensemble de 1 à 5 cheveux à implanter. La technique d’implantation est capitale et seul un médecin expérimenté peut réaliser un bon travail. L’erreur du champ de poireau, qui consiste à implanter en ligne comme dans un potager, est caractéristique de l’inexpérience

Le concept est simple mais la compétence du médecin et de ses infirmières est capitale pour obtenir le maximum de cheveux à implanter .Cette compétence ne s’acquiert que par l’expérience et des années de pratique !
Il y a deux conceptions de prélèvement :

1. Système de prélèvement par bandelette
Au stade du prélèvement, le patient est bien sûr déjà sous anesthésie locale . Le médecin lui prélève une surface de cheveux sur le cuir chevelu postérieur . La surface est refermée par du fil résorbable .
Il reste une cicatrice de quelques centimètres de long et de quelques millimètres de large.
Avec la repousse des cheveux, la cicatrice est invisible.

La surface prélevée est confiée aux infirmières qui découpent délicatement cette peau en « puzzle » avec des unités variant de 1 à 5 cheveux. Ces unités sont appelées greffons Greffons
le greffon est un ensemble de 1 à 5 cheveux à implanter. La technique d’implantation est capitale et seul un médecin expérimenté peut réaliser un bon travail. L’erreur du champ de poireau, qui consiste à implanter en ligne comme dans un potager, est caractéristique de l’inexpérience

Les plus fins seront implantés naturellement sur la ligne frontale et le devant de la tête, les autres au niveau du vertex ou de la tonsure.

Notez que si l’on garde ses cheveux à 7 millimètres de longueur, la cicatrice est invisible.

2. Système de prélèvement par F.U.E, ou Follicule Unit Extraction.
C’est la technique que l’on pourrait qualifier d’alternative.
Elle est destinée à tous ceux qui ont peur de la cicatrice générée par la méthode de la bandelette.
La méthode FUE consiste toujours à prélever des cheveux à l’arrière de la tête mais à l’aide d’un micropunch permettant d’obtenir des pastilles rondes de 1 à 3 cheveux et de les réimplanter sur les zones dégarnies.
Ces petites ponctions, une fois cicatrisées laissent subsister de petites taches blanches.
Elles sont plus discrètes que la cicatrice générée par le prélèvement de la bandelette, si le médecin greffeur pratique des microponctions éloignées les unes des autres et peu nombreuses, avec pour conséquence ennuyeuse d’obtenir beaucoup moins de greffons que ceux fournis par la bandelette.
Les deux méthodes ont donc chacune leur intérêt, et c’est réellement l’examen au cas par cas qui permettra au docteur Clément et à son équipe, de déterminer ce qui est pour vous la meilleure solution.

Les deux méthodes sont très intéressantes mais c’est l’examen au cas par cas qui permettra au Docteur Clément et à son équipe de déterminer ce qui est pour vous la meilleure alternative.